La parentalité en pleine conscience ou l’art d’être présent avec nos enfants .

–  » Hé maman t’as vu ? Le nuage …on dirait une tête de loup »

-« Ah oui super chéri , attend je finis ce mail, je plie le linge vite fait, je fais partir le lave-vaisselle et j’arrive … »

… Vous vous reconnaissez ? parce que moi oui ! J’avoue que bien souvent et comme beaucoup d’autres parents je suis absorbée par mes impératifs. Je cours frénétiquement toute la journée pour réaliser un certain nombre de tâches,  en ayant l’illusion qu’une fois que j’aurais terminé, je pourrais souffler … Or non, il suffit de barrer le dernier élément de sa  to-do-list pour immédiatement s’en re-créer une autre.

Alors pourquoi ne pas essayer de faire une pause, d’arrêter cette course absurde et de faire une place à ce qui est vraiment important ?

La première vertu de la pleine conscience, c’est peut être celle-ci : nous inviter à ralentir, à stopper tout. Se re-connecter au présent, à l’ici et au maintenant, à son souffle . Elle nous permet d’arrêter d’anticiper ( faut que je paye la nounou, faut que je check le cartable du petit, faut que je prenne RDV chez l’ORL , faut que J’AILLE CHEZ LE COIFFEUR  !!!! ) mais aussi d’arrêter de ressasser le passé…

Elle nous libère de l’espace en nous permettant d’être présent, présent pour nous même et pour les autres, pour nos enfants donc.

La pleine conscience permet également à celui qui la pratique de reconnaître ces émotions. Pas de les canaliser ou de les faire disparaître mais plutôt de les identifier et de les accepter, sans jugement. Une fois au clair avec nos propres émotions, quand nous savons nous même précisément ce que nous ressentons, il devient alors plus facile de reconnaître et d’accueillir les émotions de nos enfants.

La pleine conscience appliquée au domaine de la parentalité ouvre une nouvelle vision de cette dernière. Elle offre la possibilité de se défaire des « prisons mentales » dont nous avons hérité ou que nous nous sommes construites nous même.

Un des plus beaux enseignements de la pleine conscience, à mon sens, est celui qui nous amène à considérer l’enfant pour ce qu’il est et de l’accepter tel qu’il est ;

« Je ferai tous les efforts pour voir mes enfants clairement tels qu’ils sont et pour me rappeler de les accepter. À chaque âge pour ce qu’ils ont, au lieu de me laisser aveugler par mes attentes et mes craintes. »Myla et Jon Kabat-Zinn

Si le sujet vous intéresse , je vous invite à lire ce livre , ou celui-là . 

Vous pouvez également assister à la conférence de Maryline Jury  » la parentalité en conscience » le 09 mai à 20 h à la Mairie du 2ème arrondissement de Lyon.

Maryline Jury animera ensuite un cycle d’atelier « parentalité en conscience  » à partir du 16 mai chez Les Mamans Poules, inscription ici .

– « T’as vu maman ? le nuage il a une forme de tête de loup ! »

– « Ah oui , on dirait qu’il a des oreilles pointues et des grandes dents »

– « il y a beaucoup de nuages aujourd’hui maman’

– « Oui »

 

Lire d'autres articles
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok